Période de Professionnalisation

L’objectif d’une période de professionnalisation est de favoriser, par des actions de formation visant à l’obtention d’une qualification, l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi des salariés en CDI.

La période de professionnalisation est basée sur le principe de l’alternance: elle associe séquences de formation et exercices d’activités professionnelles en entreprise. Elle peut être à l’initiative de l’employeur ou du salarié.

Quels sont les salariés concernés ?

Les périodes de professionnalisation concernent principalement les cas suivants :

  • Tout salarié en CDI qui envisage de se former dans une logique de compétences métier : changement de métier, promotion, mobilité transversale ...
  • Il faut obligatoirement un an d’ancienneté sur le poste pour prétendre à une période de professionnalisation
  • Toutefois, selon certains accords de branche, la période de professionnalisation peut être utilisée dans le cadre d’une récente embauche

Des impératifs

La période de professionnalisation doit comporter les éléments suivants :

  • Une action de formation et d’évaluation
  • Un tuteur pour accompagner le stagiaire pendant sa période de professionnalisation : le tuteur doit être volontaire. Il doit justifier d’une expérience professionnelle de 2 ans minimum, en rapport avec l’objectif de professionnalisation visé. Il ne peut pas encadrer plus de 3 stagiaires en même temps
  • Attention, certains OPCA considèrent que la formation doit être dispensée par un formateur, les périodes d’auto-formation ne sont pas toujours prises en charge.

Les formations éligibles

  • Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l’Etat ou par d’autres autorités ou organismes, et enregistré dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)
  • Un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)
  • Une classification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche
  • Une qualification figurant sur une liste établie par la commission paritaire nationale de branche (CPNE)
  • Une certification d’action de formation définie par la CPNAA (Commission Paritaire Nationale d’Application de l’Accord) pour les accords interprofessionnels
  • Les formations techniques ou professionnelles en lien avec les métiers ou les emplois existants dans les différents secteurs de l’accord
  • Les formations liées aux nouvelles technologies et aux langues.

Durée de la formation

Le Ministère du Travail indique que la durée minimale de la formation est fixée à 70 heures, réparties sur une période maximale de 12 mois calendaires.

Cette durée minimale ne s’applique pas :

  • aux actions permettant aux travailleurs de faire valider les acquis de leur expérience
  • aux formations financées dans le cadre de l’abondement du compte personnel de formation (CPF) du salarié
  • aux formations sanctionnées par les certifications inscrites à l’inventaire spécifique établi par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP)

Le financement

Le montant de prise en charge varie d’un OPCA à un autre. L’OPCA prend parfois en charge les coûts liés à l’exercice de la fonction tutorale.

Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous au 01.71.19.70.30 ou par e-mail : infos@edugroupe.com